Blog

Arbousier

arbousier

Les feuilles et l’écorce de l’arbousier s’utilisent en décoction pour soigner les troubles digestifs et rénaux, pour purifier le foie.

Le fruit de l’Arbousier est comestible. On peut le manger frais ou en confiture ou le distiller pour confectionner une boisson alcoolisée.

L’arbousier est une plante efficace pour traiter cystite, urétrite, elle soigne les diarrhée, maladies du foie et des reins, elle est aussi artériosclérose.

Les feuilles et l’écorce de l’arbousier s’utilisent en décoction pour soigner les troubles digestifs et rénaux, pour purifier le foie.

Le fruit de l’Arbousier est comestible. On peut le manger frais ou en confiture ou le distiller pour confectionner une boisson alcoolisée. En décoction, sa racine est utilisée contre l’hypertension. On lui attribue des propriétés anti-inflammatoires, il est également efficace contre les rhumatismes.

En infusion ,il préparer  50 g de feuilles pour 1 litre d’eau bouillante, laisser infuser 5 mn.
En décoction ,il faut faire macérer une nuit 40 g de racine séchée coupée pour 1 litre d’eau, puis laisser évaporer à feu doux jusqu’au tiers, laisser reposer, filtrer, 1 verre chaque matin à jeun pendant 3 jours.

 

Cet arbre est aussi utilisé pour son aspect ornemental. On trouve beaucoup d’arbousiers dans le sud de la France et notamment en Corse.arbousier-fraisier - arbustus unedo

L’écorce brun rouge est diurétique, substance qui va augmenter la production d’urine. En décoction, sa racine est utilisée contre l’hypertension. On lui attribue des propriétés anti-inflammatoires, il est également efficace contre les rhumatismes. Ce fruit est nommé « arbouse », il peut-être consommé : pulpe charnue et sucrée ; on en fait même de l’eau de vie. De culture facile, l’entretien de l’arbousier se limite à une protection hivernale en climat rude.
En pot, le rempotage s’effectue au printemps.  L’ arrosage sera toujours modéré. Installez des graviers dans votre soucoupe

Cette plante se plaît en terrain acide ou calcaire et surtout drainant.
Exposition: soleil et mi-ombre toléré à l’abri des vents froids hivernaux.
Sa multiplication s’effectue par semis au printemps ou par bouture fin Août.

Insensible aux maladies et aux prédateurs en bonnes conditions de culture.
Des champignons peuvent l’atteindre en terre trop humide

L’arbousier est un arbuste ou arbrisseau que l’on retrouve intensément dans nos forêts méditerranéennes. En plus de ses feuilles persistantes coriaces et luisantes, l’arbousier développe une écorce rouge très décorative qui a tendance à s’exfolier en lanières fines pour laisser apparaître un tronc lisse beige rosé. C’est à l’automne et pendant tout l’hiver que l’arbuste est la (…)

plantation : début automne ou printemps
multiplication : par semis la croissance est très lente, boutures et marcottage peu évident, greffage.
sol : sec ou frais, pauvre ou fertile, acide ou neutre ou alcalin, supporte le calcaire, pousse habituellement dans des sols siliceux ou décalcifié.
emplacement : ensoleillée de préférence, n’aime pas être déplacé.

Rusticité : rustique, semi-rustique
Composition du sol : normal, calcaire, sableux
PH du sol : neutre, acide

L’arbousier est de culture facile ,il ne nécessite pas d’entretien spéciale .Il faut juste le protégé pour l’hiver en climat rude .Le rempotage s’effectue au printemps .Par semis ,la croissance est très lente, les boutures et marcottage sont peu évident.

Il faut le planter dans un sol sec ou frais, pauvre ou fertile, acide ou neutre ou alcalin, il supporte le calcaire , l’état sauvage il pousse habituellement dans des sols siliceux ou décalcifié.
Il se développe plus rapidement dans un lieu ensoleillée de préférence. Il n’aime pas être déplacé. Il est insensible aux maladies et aux prédateurs quand il est dans de bonnes conditions de culture. Cependant des champignons peuvent l’atteindre en terre trop humide.

 

No comments yet.

Laisser un commentaire