Blog

Huiles essentielles : Soigner l’esprit

huile11

Soigner l’esprit

 

Compassion : Rose de Damas (Rosa damascena)rose-de-damas

Le réflexe : deux gouttes pures en massage doux sur le sternum (« chakra du coeur »).
Autres indications : chagrin, choc, dépression, stress, irritabilité, jalousie, rides et ridules, relâchement de la peau, couperose, cicatrice, frigidité, ménopause…
Précautions : aucune contre-indication.

En savoir +

Au XIe siècle, le médecin et philosophe iranien Avicenne aurait distillé pour la première fois des pétales de rose pour obtenir cette huile au parfum incomparable, traditionnellement dédiée à l’amour dans tous ses états, de la tendresse à l’amour universel. En aromathérapie énergétique, elle est réputée élever les niveaux vibratoires. Mais c’est la plus chère (elle se vend en flacon de 1 ml).

 

Lâcher-prise : Carotte cultivée (Daucus carota)carotte

Le réflexe : quatre gouttes en massage doux sur le cou et les épaules dès qu’il faut lâcher prise sur un comportement, une idée obsessionnelle, le désir de tout contrôler…
Autres indications : fatigue nerveuse, sentiment d’insécurité, insuffisance hépatique et rénale, hypotension, furoncle, acné, couperose, eczéma, taches de vieillesse, cellulite…
Précautions : ne pas utiliser durant une longue période en cas d’hypertension.

En savoir +

On a du mal à imaginer que ce légume si populaire ait de telles propriétés sur le corps et l’esprit. Il excelle en cas de foie fatigué et a un bon effet dépuratif. Il favorise aussi l’enracinement, soutient les actions concrètes et apporte un sentiment de stabilité.

 

Méditation : Santal jaune (Santalum austrocaledonicum)santaljaune_

Le réflexe : trois gouttes en massage léger sur le cou et les épaules avant une séance de méditation.
Autres indications : stress, nervosité, impatience, fatigue nerveuse, insomnie, troubles circulatoires, varices, hémorroïdes, infection des voies urinaires, bronchite chronique, inflammation, rhumatisme, lumbago, fatigue sexuelle, rides, couperose…
Précautions : aucune contre-indication, mais à n’utiliser que pendant une courte durée.

En savoir +

Bien qu’elle soit chère, l’huile de santal a une telle palette de propriétés que son emploi est à recommander. Dans la tradition, cette huile au parfum divin aide à trouver l’équilibre intérieur, le recueillement et l’élévation de l’esprit.

 

Sérénité : Mandarine – zeste (Citrus reticulata)mandarine

Le réflexe : deux gouttes en massage sur le plexus solaire et sur la face interne des poignets.
Autres indications : fatigue nerveuse, colère, agressivité, angoisse, insomnie, hypertension, palpitations, ulcère gastrique, dyspepsie, aérophagie, digestion lente, obésité, cellulite, vergetures, alopécie…
Précautions : déconseillé durant les trois premiers mois de la grossesse. Ne pas s’exposer au soleil après application.

En savoir +

En diffusion en début de soirée ou pendant les périodes de tension, cette essence de zeste de mandarine a une action relaxante quasi immédiate. Elle peut même être utilisée dans une chambre de bébé.

 

Intuition : Hysope couchée (Hyssopus decumbens)hysope

Le réflexe : trois gouttes diluées dans une cuillerée à café d’huile, en massage dans le bas la nuque.
Autres indications : dépression, angoisse, agitation mentale, tous types de virus, bronchites aiguë et chronique, sinusite, baisse de tonus…
Précautions : pour la femme enceinte, utiliser en voie externe uniquement. À ne surtout pas confondre avec l’Hyssopus officinalis ssp officinalis, qui est neurotoxique et abortive.

 

Ouverture d’esprit : Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus)cyste

Le réflexe : deux gouttes en massage doux sur le plexus solaire ou sur les tempes le matin.
Autres indications : insomnie, amnésie, maladies auto-immune et virale (polyarthrite, sclérose en plaques, varicelle, rougeole), hémorroïdes, vieillissement cutané, acné, coupure, gerçure…
Précautions : déconseillé pendant les trois premiers mois de la grossesse et l’allaitement, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.

En savoir +

Cette huile, réputée pour son efficacité sur les maladies auto-immunes, a aussi la réputation, en aromathérapie énergétique, de renforcer les capacités spirituelles.

 

Force intérieure : Angélique (Angelica archangelica)angelica-archangelica

Le réflexe : trois gouttes en massage sur le plexus solaire le matin pendant une semaine. Autres indications : instabilité psychologique, anxiété, angoisse, émotivité, peur, insomnie, digestion difficile, aérophagie, ballonnements, entérocolite, colique, peau sèche, rétention d’eau… Précautions : déconseillé aux femmes enceintes et aux jeunes enfants. Pas d’usage prolongé sans avis médical. Ne pas s’exposer au soleil après application.

En savoir +

La légende raconte que les vertus de cette plante ont été révélées aux hommes par l’archange « guérisseur » Raphaël pour lutter contre les épidémies mortelles. Cette huile favorise l’enracinement, la confiance dans la vie, le courage, et harmonise le corps et l’âme.

 

Unité corps-esprit : Encens oliban (Boswellia carterii – Olibanum)Boswellia

Le réflexe : en diffusion pendant les moments de méditation, de recueillement, de ressourcement intérieur.
Autres indications : dépression nerveuse, angoisse, anxiété, sinusite, bronchite, asthme, plaie, déficience immunitaire…
Précautions : déconseillé durant les trois premiers mois de la grossesse.

En savoir +

Utilisée depuis les temps bibliques pour les rituels religieux, cette huile, qui peut être chauffée, a la propriété d’installer le calme intérieur, de libérer de la peur de l’avenir, de dissoudre les obsessions. Elle est donc un bon soutien à la méditation.

 

 

Communion avec la nature : Sapin baumier (Abies balsamea)sapinbaumier

Le réflexe : quatre gouttes sur un mouchoir, à respirer en se reposant au pied d’un arbre.
Autres indications : fatigue physique et nerveuse, rhume et toux grasse, bronchite, rhumatisme, arthrose, crampe et contracture musculaire, inflammation…
Précautions : déconseillé pendant les trois premiers mois de la grossesse. Irritation cutanée possible à l’état pur : toujours la diluer dans une huile végétale.

En savoir +

Pour calmer la toux, cette huile a une action supérieure à celle des fameux bourgeons de sapin de nos grand-mères. Elle possède d’autres propriétés : elle purifie et régénère les énergies subtiles du corps, équilibre les émotions et rend amoureux de la vie !

 

Recentrage : Nard (Nardostachys jatamansi)nardostachys-jatamansi-250x250

Le réflexe : deux gouttes en massage sur le plexus solaire.
Autres indications : choc émotionnel, instabilité affective, chagrin, tachycardie, anémie, psoriasis, varices, hémorroïdes, insuffisance ovarienne…
Précautions : déconseillé aux femmes enceintes. À n’utiliser que durant une courte période.

En savoir +

L’huile essentielle de Nard est connue comme calmant cardiaque et respiratoire. Elle stimule la pousse des cheveux, c’est un anti-inflammatoire, un stimulant ovarien. Elle aide à l’entretien de la peau et est antibactérienne. Elle est surtout reconnue pour ses propriétés calmantes au niveau des plexus cardiaque et solaire. Elle est également recommandée pour traiter le psoriasis.

One Response to “Huiles essentielles : Soigner l’esprit”

  1. Article très intéressant. Ma préférée : La ciste ladanifère car celle aussi anti-âge en la diluant dans une huile végétale comme l’huile d’argan ou d’avocat.

Laisser un commentaire