Blog

Gingembre

gingembre

Le gingembre est une espèce de plantes originaire d’Asie, du genre des Zingiber et de la famille des Zingiberaceae dont on utilise le rhizome en cuisine et en médecine traditionnelle.

Le terme gingembre vient du sanskrit (langue indo-européenne) « shringavera », qui signifie « en forme du bois du cerf ». Ce mot a donné le latin « zingiber », dont dérive le français « gingembre », apparu XIIIe siècle.

A l’ époque de la traite des noirs, les propriétés aphrodisiaques du gingembre ont poussé les Portugais à intensifier sa culture en Afrique orientale afin d’en nourrir tous les esclaves mâles : plus ils avaient le goût de faire l’amour, plus les femmes enfantaient créant ainsi de futur bénéfices pour les vendeurs d’esclaves. Encore de nos jours, le gingembre est utilisé dans le monde arabe pour aviver la fièvre charnelle. Au Sénégal, les femmes se font une ceinture avec des tubercules de gingembre afin d’exciter la vigueur sexuelle de leur mari. Cette connotation sexuelle est due d’une part parce que sa racine ressemble étrangement à un petit homme. Plus scientifiquement, son action vasodilatatrice agit sur les organes du petit bassin et ses vertus reconstituantes sont reconnues mais il est préférable d’utiliser du gingembre frais, râpé ou confit.

Le gingembre, allié d’une bonne digestion

Une synthèse d’études pratiquées sur les animaux parue en 2004 démontre que le gingembre pourrait stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, ce qui entraine une digestion plus rapide des aliments. Les quantités de gingembre utilisées dans ces études sont élevées et même supérieures à ce que pourraient consommer des populations reconnues comme étant de grandes consommatrices d’épices, comme l’Inde.

D’ailleurs, la racine de gingembre est utilisée depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise pour stimuler la digestion. Cependant, dans la mesure où l’effet de la consommation de gingembre frais sur le processus de digestion n’a pas fait l’objet d’étude clinique bien contrôlée chez l’humain, davantage de recherches pourront éventuellement mener à des conclusions plus précises sur le sujet.

Le gingembre pour éviter les nausées

En 1999, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu l’utilité du rhizome de gingembre pour lutter contre les nausées et les vomissements de la grossesse. Les gingérols et les shogaols contenus dans le gingembre joueraient un rôle dans l’effet antiémétique, en agissant entre autres sur la réduction des mouvements de l’estomac.

Le gingembre en poudre serait donc une alternative efficace à la vitamine B6 généralement prescrite aux femmes enceintes. D’autant plus qu’il ne provoque aucun effet secondaire…

Le gingembre, un puissant anti-inflammatoire naturel !

La médecine ayurvédique indienne utilise le gingembre pour soulager les douleurs reliées à l’arthrite et aux autres rhumatismes inflammatoires. Mais l’Occident reconnaît cet usage traditionnel puisque de récentes études (Phytomedicine 2005) comparent l’efficacité du gingembre à celle de médicaments de dernière génération.

Il est conseillé de consommer du gingembre en poudre puisque 1g de gingembre séché équivaut à 10g de gingembre frais. Parmi les composés les plus reconnus, on peut citer les gingérols dont les effets bénéfiques ont été également observés chez l’animal, mais aussi les shogaols et les paradols qui exerceraient leurs effets par différents mécanismes d’action.

Rhumatismes, maux de tête… Le gingembre est un précieux allié pour soulager les inflammations et les douleurs ! Pourquoi ? « Parce qu’il empêche la production des prostaglandines, hormones précurseurs des mécanismes inflammatoires », explique le Dr Odile Morant, médecin phytothérapeute.
Comment l’utiliser ? En cas de rhumatismes : diluer 1ml d’huile essentielle de gingembre dans 30ml d’huile végétale. Appliquer 6 gouttes du mélange, en massage matin et soir sur les régions douloureuses, jusqu’à amélioration des symptômes.
En cas de maux de tête : faire infuser 500mg à 1g de gingembre séché dans 150 à 250ml d’eau pendant 5 à 10 minutes. Boire 2 à 4 tasses par jour, jusqu’à l’amélioration des symptômes.
Attention : ne jamais dépasser 2g de gingembre séché par jour, en doses divisées, ce qui équivaut à 10g de gingembre frais. L’huile essentielle de gingembre est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante. Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez bien la posologie et en cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Le gingembre donne de l’énergie !

Riche en vitamines C, D et B, en sels minéraux (potassium…) et en oligo-éléments (calcium, magnésium, cuivre, zinc) le gingembre est un puissant tonifiant naturel !

racine-de-gingembre

Le gingembre frais peut être conservé plusieurs semaines au réfrigérateur. Evitez toutefois de le mettre dans le tiroir à légumes, car l’humidité qui y règne risquerait de favoriser les moisissures. Le gingembre sec se conserve dans un récipient hermétique, au frais et à l’abri de la lumière. Vous pouvez également le congeler et en sortir un morceau pour le râper au moment de le cuisiner. Ne décongelez pas le gingembre, car il se ramollirait et serait difficile à râper.

Le gingembre possède une saveur chaude et piquante, légèrement citronnée. Il dégage de plus une odeur agréable.

Il existe différents types de gingembre, selon les traitements qu’on lui fait subir. On parle de « gingembre gris » lorsqu’il a simplement séché à l’air. Si en revanche il est pelé, lavé, puis séché au soleil, on l’appelle « gingembre blanc » ou « gingembre décortiqué ». C’est le plus souvent cette dernière variété de gingembre qui est réduite en poudre.

Le gingembre est consommé frais, en poudre ou confit dans du sucre. Frais, on l’utilise râpé ou haché dans les soupes, les plats de poisson, les plats sautés et les currys. On peut également le faire confire pour l’intégrer à un dessert. Le gingembre en poudre s’apprête bien avec les pâtisseries, les pains et les confiseries. La cuisine japonaise utilise beaucoup le gingembre mariné dans les sushis, les sashimis et les nouilles orientales.

L’utilisation du gingembre varie d’une région du monde à l’autre. En Europe, il est principalement utilisé pour cuisiner des pâtisseries et des confiseries, ainsi que pour aromatiser des boissons. En Inde, on cuisine le gingembre pour relever les viandes, les poissons, le riz et les purées de légumes. Il sert également à parfumer le thé. En Chine et au Japon, on l’utilise surtout frais, émincé dans les potages, les marinades et les courts-bouillons. Il sert aussi d’assaisonnement pour les poissons. Dans ces pays, on le croque même parfois entre deux plats pour nettoyer le palais. Dans tout le Sud-est asiatique, le gingembre confit dans du sucre est la friandise la plus répandue.

Le gingembre est surtout cultivé en Inde, Chine, Indonésie, Nigeria, Népal, Bangladesh, Thaïlande et Philippines. Tout comme le vin, le gingembre possède ses « crus », car la qualité et la saveur des racines varient d’un pays producteur à l’autre. Le gingembre jamaïcain est le plus répandu dans les épiceries françaises. Il est apprécié pour son arôme délicat et est surtout consommé frais pour aromatiser des plats et des boissons. Le gingembre australien est surtout utilisé pour les confiseries en raison de sa saveur très citronnée et sucrée. Celui de Chine est d’une grande qualité mais est exclu de nos épiceries en raison de son traitement au dioxyde de soufre.

On trouve le gingembre tout au long de l’année au rayon des fruits et légumes exotiques. Choisissez une racine bien ferme, d’une couleur brun clair. Sa chair doit être jaune pâle, juteuse et très odorante.

 

Le gingembre et la santétisane-gingembre

Buvez de la tisane au gingembre 3 à 4 fois par jour, pour prévenir des états grippaux et aider à la guérison d’un rhume, angine, grippes ou des problèmes digestifs, dépressifs, et pour vous aider à maigrir, à vaincre la fatigue
En cas d’enrouement, d’aphonie, de début de laryngite, angine, je l’utilise en infusion sucrée au miel. Associé à de la propolis, c’est extrêmement efficace.

Tisane gingembre

Pour une tasse d’infusion : coupez 5 tranches fines de gingembre préalablement pelé au couteau, ou râpez le gingembre et versez de l’eau frémissante dessus. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes. Plus longtemps vous laisserez infuser, au plus le côté « piquant » du gingembre ressortira. Filtrez (sinon la tisane aura un gout trop fort). Sucrez ou non avec du miel, juste au moment de boire. Il est possible de préparer pour tout une journée l’infusion de gingembre (pas plus de 4 tasses par jour)   à condition de la filtrer, puis de la verser, bien bouillante dans un thermos.

L’infusion au gingembre pour perdre du poids

Boire une infusion au gingembre pour perdre du poids est une tradition ancienne de l’Orient.

L’infusion au gingembre pour soulager la digestion

Buvez une infusion de gingembre en fin de repas

L’infusion au gingembre pour soulager la fatigue ou le manque d’énergie

Pelez un bout de gingembre, râpez-le et laissez-le infuser 10 mn dans de l’eau chaude.-Ou ajoutez cette infusion refroidie à votre jus d’orange du matin

 Le gingembre en cataplasme

Pour soulager la sciatique, la lombalgie une entorse
Imbibez une compresse dans une infusion de gingembre refroidie légèrement pour ne pas vous bruler, et appliquez-la, essorée, sur la partie douloureuse du corps, en la maintenant avec une bande type Velpeau.
Le cataplasme de gingembre chaud sur la poitrine peut soulager les refroidissements, et la toux et les grippes intestinales.

Huile de massage au gingembre.

Pour soulager les douleurs musculaires et réveiller la libido.
Épluchez et hachez du gingembre frais. Placez-le dans un bol puis recouvrez d’huile d’amandes douces. Chauffez 2 heures au bain-marie. Filtrez et embouteillez.

Décoction gingembre

Faites bouillir les tranches de gingembre (un bout de gingembre de la taille d’une prune suffit pour 2 litres d’eau) dans l’eau pendant 15 minutes. Retirez du feu, laissez refroidir puis filtrez. Ajoutez du miel et même du citron au moment de boire la décoction.
Décoction gingembre à l’ail ou à l’oignon : Ajoutez à la décoction au gingembre, une grosse gousse d’ail coupée en fines tranches  ou la moitié d’un oignon (ou mieux l’ail et l’oignon)  et  le jus d’un citron. Sucrez avec du miel.
Cette décoction soulage le mal de gorge et l’angine…. et a des effets antioxydants.

Sirop de gingembre

Râpez le gingembre pelé dans une passoire au dessus d’un petit bol, puis pressez-le  pour faire sortir le jus de façon à obtenir 1 demi-cuillère à café de jus de gingembre
Mélangez bien le jus de gingembre obtenu avec une cuillère à café de miel.
1 cuillère à café de ce mélange matin et soir.

Grog au gingembre

Dans une petite casserole, portez à ébullition pendant 5 mn, de l’eau ( ¼ de litre),  3 rondelles de gingembre, une branche de thym et 2 ou 3 clous de girofle. Sortez du feu puis infuser encore 15 mn. Filtrez. Ajoutez quelques gouttes de jus de citron. Sucrez avec du miel. Buvez bien chaud

Le gingembre en boisson

Mélangez du gingembre passé à la centrifugeuse avec de l’eau minérale. Cette boisson est idéalement rafraichissante par temps très chaud.

L’huile essentielle de gingembre

A la fois anti-inflammatoire, un antalgique, antiseptique et un stimulant, l’huile essentielle de gingembre,  extrait du principe actif de la racine de gingembre est un bienfait pour la santé. L’ingestion d’huile essentielle de gingembre ne doit se faire que sous contrôle médical.

L’huile essentielle de gingembre en friction

Pour soulager les crampes muscles endoloris, l’arthrose  les articulations ou autres douleurs, Frictionnez la zone douloureuse avec un peu d’huile d’amandes douces mélangée à 3 gouttes d’huile essentielle de gingembre.

Nausées et vomissements.

Pour éviter le mal des transports
Versez sur un sucre 2 gouttes d’huile essentielle de gingembre (pas plus de 3 ou 4 fois par jour)

Le gingembre pour la beauté

Consommez  régulièrement du gingembre en infusion et dans votre alimentation vous  conserverez une peau éclatante et un visage plus jeune.

Masque de beauté au gingembre

Le gingembre contre les boutons et les taches sur la peau :
Dans un petit bol, mélangez une belle cuillérée à soupe de gingembre pelé et râpé avec une cuillère à soupe de miel et 1 cuillérée à café de citron. Laissez prendre au moins 30 minutes au frais. Puis appliquez sur votre visage démaquillé. Laisser agir 10 minutes et rincer une première fois à l’infusion tiédie de gingembre et une seconde fois à l’eau fraiche.

Masque tonifiant pour les cheveux

Avant le shampoing, appliquez pendant un quart d’heure de l’huile de massage au gingembre renforcé par 3 gouttes d’huile essentielle de gingembre.

Le gingembre en cuisine

Râpé ou haché frais le gingembre s’utilise dans les plats sautés,  les currys indiens, les tagines et les plats de poisson et  les soupes, Il entre dans la composition du quatre-épices, dont on se sert pour assaisonner les plats mijotés, plats aigres-doux ou non.

Le gingembre est indispensable dans la cuisine japonaise. On le sert en sauce ou avec les sushis et les sashimis où ses fines tranches marinées permettent de « nettoyer » le palais entre deux plats

Confit ou cristallisé, le gingembre est délicieux. Il entre également dans la composition de biscuits, gâteaux, crème, chocolat ou autres desserts.

Conservation du gingembre

Enveloppé dans du film étirable, le gingembre peut se garder plusieurs semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur.

 

 

Quelques recettes a  base de gingembre

 

2 Responses to “Gingembre”

  1. Les informations ici présentes sont relativement intéressantes. J’ai beaucoup aimé, cet article est vraiment bien ficelé et agréable à lire. Pas mal du tout.
    Elsa Bastien / streetpress.com

Trackbacks/Pingbacks

  1. Lait au gingembre (flan) | COOK - 9 septembre 2015

    […] morceau de rhizome de gingembre mûr et juteux d’environ 70 […]

Laisser un commentaire